Rencontre Olivier

Olivier Gauvin

Coordonnateur du programme JQY

Pronom: Il

Courriel: jqy@rezosante.org

1. Quel est ton plus grand rêve?

Faire le sentier transcanadien en vélo. J’ai eu le privilège de beaucoup voyager dans le monde, mais je ne connais vraiment pas bien le Canada.

2. Quelle est la personne que tu admires le plus et pourquoi?

Murasaki Shikibu – je ne peux pas dire que c’est celle que j’admire le plus, mais c’est certainement celle qui gagne le plus à être connue. À une époque où, au Japon, les femmes n’existaient pas dans l’espace public, elle a appris à écrire le chinois — alors réservé aux hommes, l’a enseigné à d’autres femmes et a écrit le premier roman moderne. Son histoire, Le Dit du Genji, est encore considérée comme une œuvre importante de la littérature japonaise. Surtout, elle me rappelle que les résistances ne nécessitent qu’une idée et un médium pour la faire vivre.

3. L’objet dont tu ne pourrais pas te passer?

Mon vélo, il sort avec moi tous les jours de mars à décembre!

4. Qu’aurais-tu envie que les gens sachent sur toi ?

J’aime faire des jeux de mots et je m’en excuse (juste un peu).

5. Quel est ton rôle dans JQY ?

Accompagner les équipes dans la réalisation de leurs projets.

6. Qu’est-ce qui te motive le plus dans le projet JQY?

Rencontré des ados/jeunes adultes créatifs et qui veulent former une communauté à leur image.

7. Que fais-tu lorsque tu as besoin de te défouler?

Aller nager, faire de l’escalade ou du vélo, jouer aux jeux vidéo, aller boire un thé, lire un livre… j’essaie de varier pour ne pas m’ennuyer!

8. Quel est le film ou le livre qui t’a le plus transformé et pourquoi?

Beaucoup de livres peuvent répondre à cette question. Si je me souviens bien, le premier livre qui m’a le plus frappé est Aliss de Patrick Sénécal. Juste parce que c’est la première fois où je me suis autant sentie interpellé par ce qui arrivait à un personnage et par ce que son histoire lui amenait comme questionnement.

9. Quelle est la cause ou la valeur que tu porteras tout au long de ta vie?

En ce moment, je me sens super interpellé par tout ce qui touche à (l’amélioration de?) l’environnement. Trop de choses se passe de ce côté-là, trop peu est fait – comme dans beaucoup trop d’autres sphères de nos sociétés. Je pense que ce sont les liens possibles entre des combats liés à l’environnement – l’antispécisme, par exemple – et d’autres comme l’antiracisme qui me fascinent.

10. Si tu devais te nourrir d’un seul aliment ce serait…

Des mangues, des mangues, toujours plus de mangues!

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin